Évangéliser

117/167

Section 15 — L'évangélisation par le chant

Le chant: un ministère

Un moyen pour sauver les âmes — Les chants qui jaillissent des cœurs en accents clairs et nets sont un des moyens dont Dieu se sert pour sauver les âmes. — Témoignages pour l'Église 2:232 (1889). Év 446.1

La dynamique du chant — Dans leurs pérégrinations à travers le désert, les enfants d'Israël égayaient leur marche par la musique des chants sacrés. C'est de cette manière que Dieu conseille à ses enfants aujourd'hui de mettre de la joie dans leur vie de pèlerins. Il y a peu de moyens plus efficaces pour fixer dans la mémoire les paroles de Dieu que de les répéter dans un cantique. Le chant recèle une merveilleuse puissance: il peut apaiser une nature violente ou rustre, éveiller l'esprit, susciter la sympathie, créer l'harmonie dans l'action et chasser la mélancolie ou les appréhensions qui brisent le courage et diminuent les forces. Év 446.2

C'est aussi l'un des moyens les plus efficaces pour graver dans le cœur les vérités spirituelles. Combien souvent la mémoire rappelle à l'âme angoissée ou presque désespérée une parole de Dieu — le message depuis longtemps oublié d'un chant d'enfance peut-être. La tentation perd alors son attrait, la vie semble reprendre un nouveau sens, une nouvelle orientation, et le courage et la joie ainsi obtenus se communiquent à d'autres âmes. — Education, 167, 168 (1903). Év 446.3

Un sermon sans fin — Ces paroles [le cantique de Moïse] furent répétées à tout Israël et formèrent un cantique qui fut souvent chanté et dont la mélodie s'exprimait par des accents enthousiastes. Ce fut un trait de sagesse de Moïse de lui inculquer la vérité par le chant, de sorte que grâce aux accords de la mélodie, elle se grave dans l'esprit de la nation tout entière, des jeunes comme des vieux. Il était important que les enfants apprennent le cantique, car à travers les paroles, ils recevaient avertissements, reproches et encouragements. Ce cantique était un perpétuel sermon. — Manuscrit 71, 1897. Év 446.4

Une influence de longue portée — Le chant faisant désormais partie du service divin, le roi [David] composa des psaumes destinés à être chantés non seulement par les Lévites dans les solennités du sanctuaire, mais aussi par le peuple lors de ses trajets vers l'autel national, à l'occasion des fêtes annuelles. Ces cantiques exercèrent une influence de longue portée et eurent pour effet de délivrer la nation hébraïque de l'idolâtrie. Parmi les peuples voisins, beaucoup furent favorablement impressionnés à l'égard du Dieu d'Israël, qui avait réalisé d'aussi grandes choses pour son peuple. — Patriarchs and Prophets, 711 (1890). Év 447.1

Un moyen d'attirer les âmes à la vérité — Voici quelques jours, mon esprit fut beaucoup travaillé tandis que je considérais ce que nous pourrions faire pour présenter la vérité aux populations de ces grandes villes. Nous sommes sûrs que si ces hommes avaient l'occasion d'entendre le message, certains accepteraient la vérité, et à leur tour la communiqueraient à d'autres. Év 447.2

Les ecclésiastiques mettent en garde leurs fidèles en leur disant que nous leur présentons une doctrine dangereuse et que, s'ils viennent l'entendre, ils seront dupés et induits en erreur par des idées étranges. Si seulement nous pouvions faire entendre le message aux hommes, les préjugés tomberaient. Nous prions dans ce sens et nous croyons que le Seigneur nous indiquera une solution pour que les messages d'avertissement et d'instruction puissent être transmis dans ces derniers jours. Év 447.3

Une nuit, j'eus l'impression d'assister à une réunion de comité où l'on discutait de ces questions. Et un homme particulièrement sérieux et très digne me dit: “Vous priez pour que le Seigneur suscite des hommes et des femmes compétents pour qu'ils se consacrent à l'œuvre. Or, vous avez parmi vous des talents qu'il suffit de découvrir”. Plusieurs propositions judicieuses furent faites, puis quelques paroles furent prononcées que je reproduis ici en substance: “J'attire votre attention sur le talent de chanteur qui devrait être cultivé; car la voix humaine utilisée pour le chant est un des talents que Dieu nous a accordés pour qu'ils soient employés pour sa gloire. L'ennemi de toute justice tire largement avantage de ce talent pour arriver à ses fins. Ainsi, ce qui est un don de Dieu destiné au bien des âmes est dénaturé, détourné de son but, et contribue à réaliser les objectifs de Satan. Lorsqu'il est consacré au Seigneur pour servir sa cause, le talent du chant est une bénédiction. ... a ce talent, mais qui n'est pas apprécié. Il faudrait prendre en considération ses capacités; ainsi son talent permettra d'attirer le public, et le message de la vérité sera entendu”. — Lettre 62, 1893. Év 447.4

La communion avec Dieu — Il faut qu'il y ait relation vivante avec Dieu dans la prière, et relation vivante dans les cantiques de louange et d'action de grâces. — Lettre 96, 1898. Év 448.1

Résister à l'ennemi — Quand le Christ était enfant comme les enfants que nous connaissons aujourd'hui, il fut tenté de pécher, mais il ne succomba pas à la tentation. Lorsqu'il grandit, il fut tenté, mais les cantiques que sa mère lui avait appris lui revenaient à l'esprit, et il élevait la voix en accents de louange. Avant même de s'en rendre compte, ses camarades se mettaient à chanter avec lui. Dieu veut que nous utilisions toutes les facultés que le ciel met à notre disposition pour que nous résistions à l'ennemi. — Manuscrit 65, 1901. Év 448.2

Apporter la joie du ciel — Les premières heures du matin le [Jésus] trouvaient souvent dans un lieu écarté, méditant, sondant les Ecritures ou priant. Il saluait la lumière du matin par des chants. Par ses hymnes d'action de grâces, il égayait ses heures de labeur et apportait la joie des cieux à ceux qui étaient épuisés et découragés par leurs durs labeurs. — Le ministère de la guérison, 41 (1905). Év 448.3

Le chant de louange — Il lui [Jésus] arrivait souvent d'exprimer la joie de son cœur par le chant de psaumes et de célestes cantiques. Les habitants de Nazareth l'entendaient exprimer des louanges et des remerciements à Dieu. Il se tenait par le chant en communion avec le ciel; et lorsque ses camarades éprouvaient la fatigue du travail, de douces mélodies sortant de ses lèvres venaient les réconforter. Ses louanges semblaient bannir les mauvais anges, et parfumer comme un encens le lieu où il était. L'esprit de ses auditeurs s'envolait de ce terrestre exil vers la patrie céleste. — Jésus Christ, 57 (1898). Év 448.4

Une arme contre ie découragement — Si on louait beaucoup plus le Seigneur et s'il y avait moins de jérémiades, on remporterait davantage de victoires. — Lettre 53, 1896. Év 449.1

Nos louanges et notre gratitude devraient s'exprimer par des cantiques. Lorsque nous sommes tentés, au lieu de donner libre cours à nos sentiments, chantons les louanges de Dieu. Év 449.2

Le chant est une arme dont on peut toujours se servir contre le découragement. En ouvrant ainsi nos cœurs à la lumière qu'apporte la présence du Sauveur, nous pourrons jouir de la santé et de la bénédiction divine. — Le ministère de la guérison, 218 (1905). Év 449.3

Le devoir des parents — Matin et soir, réunissez vos enfants pour le culte de famille au cours duquel vous lirez la Parole de Dieu et chanterez ses louanges. Enseignez-leur à mémoriser la loi de Dieu. A propos des commandements, les Israélites avaient reçu les instructions suivantes: “Tu les inculqueras à tes enfants, et tu en parleras quand tu seras dans ta maison, quand tu iras en voyage, quand tu te coucheras et quand tu te lèveras.” Deutéronome 6:7. C'est pourquoi Moïse prescrivit aux Israélites de mettre en musique les paroles de la loi. Tandis que les enfants plus âgés jouaient des instruments, les plus jeunes marchaient en chantant en chœur les cantiques de la loi de Dieu. Plus tard, ils gardaient dans leurs mémoires les paroles de cette loi qu'ils avaient apprises pendant leur enfance. Év 449.4

S'il était important pour Moïse de composer un cantique sur le thème des commandements, afin qu'au cours de la traversée du désert les enfants puissent apprendre à chanter la loi verset après verset, combien il est vital aujourd'hui d'inculquer à nos enfants la Parole de Dieu! Coopérons avec le Seigneur pour enseigner à nos enfants à garder scrupuleusement les commandements. Faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour faire de la musique dans nos foyers, et que Dieu puisse venir y habiter. — The Review and Herald, 8 septembre 1904. Év 449.5

Le ciel tout entier fait entendre des accents de joie — Nous devons avoir toujours présente à l'esprit la grande joie manifestée par le berger lorsqu'il retrouve sa brebis perdue. Il appelle ses voisins et il les invite à s'associer à son bonheur. “Réjouissez-vous avec moi, leur dit-il, car j'ai trouvé ma brebis qui était perdue.” Luc 15:6. Le ciel tout entier fait écho à sa joie. Le Père lui-même exprime par des chants sa satisfaction de voir la brebis retrouvée. Quels saints transports de joie renferme cette parabole! Vous avez le privilège de pouvoir y participer. — Témoignages pour l'Église 2:477 (1900). Év 450.1