Conseils sur la Nutrition et les Aliments

40/53

Part 2 — Œufs

Leur consommation deviendra de plus en plus dangereuse

625. Ceux qui vivent dans des pays neufs ou dans des régions pauvres, où les fruits et les oléagineux sont rares, ne devraient pas exclure de leur régime les œufs et le lait. En revanche, les personnes fortes et de tempérament sanguin supprimeront les aliments stimulants. Les œufs, en particulier, seront évités dans les familles où les enfants ont des tendances à la sensualité. Mais les personnes dont le sang est appauvri ne devraient pas écarter entièrement le lait et les œufs, surtout s'il ne leur est pas possible de se procurer d'autres aliments également riches en éléments nutritifs. Il faut prendre soin cependant d'obtenir du lait de vaches bien portantes et des œufs de poules bien nourries et bien soignées. Ceux-ci devraient être cuits de la manière qui les rend le plus digestibles. CNA 436.1

La réforme alimentaire doit être progressive. A mesure que les maladies des animaux augmentent, l'usage des œufs et du lait devient de plus en plus sujet à caution. Il faut s'efforcer de les remplacer par d'autres aliments sains et bon marché. Chacun devrait, autant que possible, savoir faire la cuisine sans lait et sans œufs, mais en veillant toutefois à ce que les aliments soient sains et de bon goût. — Rayons de santé, 107 (1905). CNA 436.2

Il ne faut pas les classer avec les aliments carnés

626. Le lait, les œufs et le beurre ne devraient pas être classés avec la viande. Dans certains cas, l'usage des œufs est indiqué. Le moment n'est pas encore venu où le lait et les œufs doivent être tout à fait écartés. ... CNA 436.3

Que cette réforme soit progressive. Qu'on apprenne aux gens à préparer des aliments sans employer de lait et de beurre. Disons-leur que le temps viendra bientôt où ils seront en danger en consommant des œufs, du lait, de la crème, ou du beurre, parce que la maladie chez les animaux augmente à mesure que croît la méchanceté des hommes. Le temps est proche où, à cause de l'iniquité de la race déchue, toute la création animale sera atteinte par la maladie, cette malédiction de notre planète. CNA 437.1

Dieu donnera à son peuple des capacités et du savoir-faire pour préparer des aliments sains en dehors de ces choses. Que nos membres d'église s'abstiennent de tout aliment malsain. — Témoignages pour l'Église 3:159, 160 (1902). CNA 437.2

Ils sont excitants pour les enfants

627. Vous devriez instruire vos enfants. Vous devriez leur apprendre à fuir les vices et la corruption de notre époque. Au lieu de cela, plusieurs cherchent à se procurer des plats qui flattent la gourmandise. Sur vos tables, vous mettez du beurre, des œufs et de la viande, et vos enfants partagent vos repas. Ils sont nourris par des aliments qui excitent leurs passions animales, et vous fréquentez les réunions pour y demander que Dieu bénisse et sauve vos enfants. Jusqu'où vos prières montent-elles? Vous devez d'abord remplir un devoir. Lorsque vous aurez fait pour vos enfants tout ce que Dieu vous demande de faire, vous pourrez en toute confiance implorer Dieu pour qu'il vous accorde l'assistance qu'il vous a promise. — Testimonies for the Church 2:362 (1870). CNA 437.3

Les œufs renferment des propriétés thérapeutiques; se garder des extrêmes

628. Evitez les extrêmes dans la réforme sanitaire. Certains, chez nous, sont très négligents à l'égard de cette réforme, mais ce n'est pas parce qu'ils ne sont pas suffisamment avancés qu'il vous faut être un extrémiste pour leur donner l'exemple. Vous ne devez pas vous abstenir des aliments susceptibles de vous apporter un sang de qualité. Votre strict attachement aux vrais principes peut vous amener à vous imposer un régime dont les conséquences ne parleront pas en faveur de la réforme sanitaire. C'est ici que réside pour vous un danger. Lorsque vous constatez que vous vous affaiblissez physiquement, vous devez absolument et immédiatement changer. Réintroduisez dans votre régime certaines choses que vous en avez éliminées. C'est votre devoir. Procurez-vous des œufs provenant de poules saines, et consommez-les crus ou cuits. Mélangez-les crus au meilleur jus de raisin que vous pouvez trouver. Cela vous apportera ce qui est nécessaire à votre organisme. Ne croyez pas un instant qu'en agissant ainsi vous n'êtes pas dans le vrai. ... CNA 437.4

Le temps viendra où nous ne pourrons plus consommer le lait aussi largement que nous le faisons aujourd'hui, mais ce n'est pas encore le moment de nous en passer. Dans les œufs se trouvent des propriétés agissant comme contrepoisons. ... CNA 438.1

Dans la dietetique pratiquee dans les institutions medicales

Alors que j'écarterais la viande, qui est nocive, j'emploierais des aliments moins discutables, comme les œufs. N'enlevez pas le lait de votre table et ne le bannissez pas de votre cuisine. Le lait utilisé doit provenir de vaches saines et doit être stérilisé. ... CNA 438.2

Mais je tiens à dire que le temps viendra où il ne sera plus sûr de consommer lait, crème, beurre et œufs; Dieu le révélera. Aucune vue extrême en matière de réforme sanitaire ne doit trouver de défenseurs. Le problème de la consommation de lait, de beurre et d'œufs se résoudra de lui-même. Aujourd'hui, nous n'avons pas de souci à nous faire à ce sujet. Que votre modération soit connue de tous les hommes! — Lettre 37, 1901. CNA 438.3

[Pour le contexte, voir 324] CNA 438.4

629. Lorsque je reçus, de Cooranbong, une lettre m'informant que le docteur ________________ était mourant, il me fut révélé cette même nuit qu'il devait changer de régime. Un œuf cru, deux à trois fois par jour, lui apporterait les éléments nutritifs dont il avait grand besoin. — Lettre 37, 1904. CNA 439.1

630. Ceux qui viennent à l'institution médicale doivent y recevoir une nourriture saine, préparée d'une manière qui la rende savoureuse, en harmonie toutefois avec des principes rationnels. Nous ne pouvons pas espérer d'eux qu'ils vivent exactement comme nous. ... La nourriture offerte aux patients doit être d'une telle qualité qu'elle laisse sur eux une impression favorable. Les œufs peuvent être accommodés de bien des façons. — Lettre 127, 1904. CNA 439.2

Eehec dans les essais pour remplacer certains éléments nutritifs

631. Bien que des avertissements aient été donnés contre les dangers de l'usage du beurre et d'une grande consommation d'œufs par de petits enfants, il ne faut cependant pas considérer comme une violation de nos principes l'emploi d'œufs de poules qui sont bien soignées et convenablement nourries. Les œufs possèdent des propriétés qui combattent efficacement certains poisons. CNA 439.3

D'aucuns, en s'abstenant de lait, d'œufs et de beurre, ont négligé d'assurer à leur organisme une nutrition suffisante. Ils se sont affaiblis au point de ne plus pouvoir travailler, et ils ont jeté le discrédit sur la réforme sanitaire. C'est ainsi que l'œuvre que nous nous sommes efforcés d'établir solidement a été compromise par des bizarreries que le Seigneur n'a pas exigées, et les énergies de l'Eglise en ont été paralysées. Mais Dieu interviendra pour prévenir les conséquences de tels excès. L'Evangile se propose de réconcilier une race pécheresse, amener riches et pauvres ensemble aux pieds de Jésus. CNA 439.4

Le temps viendra où il se peut que nous devions proscrire des aliments dont nous usons aujourd'hui, tels que le lait, la crème et les œufs. Mais il n'est pas nécessaire de nous créer des difficultés par des restrictions prématurées et exagérées. Attendez que les circonstances l'exigent et que le Seigneur ouvre la voie. — Témoignages pour l'Église 3:430, 431 (1909). CNA 440.1

[Pour le contexte, voir 327] CNA 440.2